Tel père, tel fils ?


affiche-film

Dans le cadre du dispositif « lycéens et apprentis au cinéma », nous sommes allés au cinéma Le Majestic de Vesoul mardi 29 novembre 2016 afin d’assister au visionnage du film japonais sorti en 2013 «  tel père, tel fils ».

Les Bac Pro mécanique (terminale) et commerce (première et terminale) ainsi que les BP Esthétique de première année nous accompagnaient avec mesdames Marie ANDRIEU, professeur de français, Christine DECHAMBENOIT, professeur de vente et Magali ROUX, professeur de français.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Réalisé par Kore-Eda HIROKAZU et d’une durée de deux heures, ce film raconte l’histoire de deux familles, l’une d’un milieu favorisé et l’autre d’un milieu plus populaire, qui apprennent que leurs fils ont été échangés suite à un acte malveillant, lors de leurs naissances. Il pose donc la question suivante : le lien le plus fort est-il celui du sang ou celui du cœur ?

Bérengère nous explique : « Ce film m’a surprise, je ne vais pas voir ce genre d’habitude. J’ai trouvé l’histoire intéressante même si la deuxième moitié du film était un peu longue. »

Elisa complète l’analyse : « Moi aussi, j’ai bien aimé. Je me suis mise à la place de la maman de Keita et j’ai trouvé que son mari Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, était dur avec elle. Il l’a laissée seule pour accoucher puis lui reproche l’échange des enfants et le fait qu’elle n’a pas senti que l’enfant n’était pas le sien. »

Ryota se montre en effet soudain très sévère avec Keita qu’il a élevé durant six ans et qu’il ne reconnaît plus comme le sien parce qu’il n’est pas son fils biologique. L’autre papa nommé Yudaï, lui, n’a pas du tout la même réaction.

« Tel père, tel fils », un film de HIROKAZU KORE-EDA avec MASAHARU FUKUYAMA, MACHIKO ONO, YOKO MAKI ET LILY FRANKY CREDIT : Wild Side-Le Pacte
« Tel père, tel fils », un film de HIROKAZU KORE-EDA avec MASAHARU FUKUYAMA, MACHIKO ONO, YOKO MAKI ET LILY FRANKY CREDIT : Wild Side-Le Pacte

Cette sortie a été bien appréciée car le sujet était touchant, surtout pour nous les femmes. Et nous vous recommandons de le voir le plus vite possible afin de pouvoir répondre à la question du titre.

Les BP Coiffure première année

Publicités

Un commentaire peut-être ? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s